L'archipel des Glénan raconté par des auteurs

L'archipel des Glénan par Villiers du Terrage
Association Bretonne


Population des Glénan

Page précédentePage suivante

Les Glénans, qui dépendaient jadis de la paroisse de Fouesnant, font maintenant, ainsi que l’île aux Moutons, partie de la commune de ce nom, Ils sont administrés par un délégué, qui remplit les fonctions d'officier municipal, mais tous les actes de l'état-civil sont inscrits sur les registres de Fouesnant. Il n'en est pas tout à fait de même au point de vue religieux, car les enterrements se font à Concarneau. La population, actuellement de 68 habitants (1905), se répartit de la manière suivante ;

 

Adultes

Enfants

Total

Penfret

14

24

38

Drénec

2

6

8

Le Loc'h

4

7

11

Saint-Nicolas

6

5

11

Totaux

26

42

68

Sur le nombre de 26 adultes, qui ne comprend pas les deux gardierns du phare de l'île aux Moutons, 15 seulement ne se rattachent pas aux administrations de l'Etat, les 11 autres sont les gardiens du phare ou du sémaphore, et leurs femmes, L’enseignement primaire est donné à Penfret par le gardien-chef du phare, qui fait l'école concurremment avec le premier guetteur du sémaphore. Tous deux reçoivent une rétribution comme instituteurs.

Le chiffre peu élevé de la population sédentaire correspond assez bien à la surface cadastrée d'environ 150 hectares. Dans les terres qui ont été mises en culture, le sol est formé d'un sable granitique d'une grande fertilité, grâce à de fréquents apports d'engrais marins, goémon et maërl (sable coquillier). L'asperge sauvage y pousse spontanément d'après Cambry (Je ne sais si la flore de l'archipel des Glénans à été l’objet d'une étude détailler elle le mériterait cependant, car elle contient quelques espèces rares, entre autres, une narcisse qui lui serait, dit-on, spéciale, Elle ne figure pas dans les dictionnaires de botanique Baillon. J'en ai appris l'existence Par une visite reçue en Bretagne d'un grand horticulteur anglais, spécialiste de là culture des narcisses. Dans l'intérêt de son commerce, il avait fait son tour de France, de Marseille à Bordeaux, à Nantes et à Rosporden, et il recherchait les moyens de compléter aux Glénans sa collection de narcisses.), Les fourrages de l'île Guyotec ont été souvent cités, Les fermiers y font de belles récoltes de céréales et de pommes de terre, mais les difficultés et l'irrégularité des communications avec le continent entravent beaucoup le commerce. Ces produits sont d'ailleurs une ressource pour les marins, qui affluent aux Glénans au moment de la pèche, et, dans l'été, pour les yachts qui, comme jadis les corsaires, viennent relâcher à Penfret,

Les prix de location des fermes construites, il y a une trentaine d'années, à Penfret, au Loc’h, à Saint-Nicolas et à Drénec, s'élèvent à 600, 400, 700, 500 francs, et pour l'île Quignenec à 60 francs, en tout 2,260, ce qui fait ressortir le prix de location de l'hectare à un chiffre relativement élevé, La cantine est en outre d'un bon rapport.

[ Fouesnant - Glénan - Agenda ]
[
Léost Informatique ]
[
Sommaire - Aide ]

© LÉOST Informatique


Pour plus d'infos sur :