Jean Failler - Gens et choses de Bretagne
Coop Breizh (29540 Spezet) – 1996 – Extrait de la page 40

Le cidre de Fouesnant

Le cidre de Fouesnant

Si la Normandie a, sur la Bretagne, l'antériorité de la culture du pommier, cet arbre transplante sur la péninsule armoricaine y a trouve des terroirs et un climat particulièrement favorables à son épanouissement.

La Cornouaille du sud, en particulier, a su l'acclimater et lui faire donner le meilleur de lui-même.

Comme dans les grands crus de Bordeaux où les cépages se touchent en donnant des vins différents, l'amateur averti saura distinguer les cidres de la vallée de l'Aulne de ceux du pays bigouden, de l'Aven, de Clohars-Carnoet.

Au cœur de ces vergers, il y a le pays de Fouesnant. Son cidre est-il réellement le meilleur du monde comme le prétend le poète ? Difficile de prendre parti, mais Frederic Le Guyader, qui s'y connaissait mieux que quiconque, l'a dit de si belle manière que l'on est bien tente de le croire :

"Rêvez une liqueur à votre fantaisie,

Distillez le nectar, sublimez l'Ambroisie,

Mêlez le miel d Hymette au suc de raisin mûr,

Pillez tous les coteaux, l'Epernay, le Saumur,

Madère, Malaga, Porto, d'autres encore !

Versez dans le cristal un rayon de l'aurore...

Homme heureux, saluez, et buvez maintenant.

O Buveur, vous buvez du cidre de Fouesnant !"

De parole d'ancien, le poète n'avait pas tort et, à l'époque ou Le Guyader publiait sa chanson du cidre (1890), on prétendait que le meilleur des meilleurs se trouvait quelque part entre Fouesnant et la Foret- Fouesnant, en un lieu qui n'a pu être déterminé avec précision. Depuis ce temps, ces deux communes dis- tantes de trois lancers de pommes entretiennent une rivalité qui n'est pas prête de s'éteindre.

Les cidres de Cornouaille qui se classent en quatre catégories : sec, demi-sec, brut et doux ont, comme les vins de qualité, obtenu l'appellation AOC.

Ces quelques précisions vous permettront de commander votre breuvage en toute connaissance de cause quand vous irez à la crêperie ou que vous aurez décidé de cuisiner un lapin au cidre, afin que cette noble boisson soit plus qu'un "serrement du jus de pomme", comme le définissait d'une façon osée, un auteur de mots croises.

Jean Failler

 

[ Fouesnant - Glénan - Agenda ]
[
Léost Informatique ]
[
Sommaire - Aide ]
[ Page d'accueil avec cadre - sans cadre]

© LÉOST Informatique


Pour plus d'infos sur :