Les sauvetages de Pierre Bodéré par Adrien Bodéré et Annie Palud
Cap Caval N° 19

25/12/1926

Sauvetage du canot "Croquemitaine" et du patron Barzic de Riec-sur-Belon, gardien du vivier, qui logeait à Fort Cigogne. La tempête était si forte que même au cœur de l'archipel, la mer était très dure.

Médaille d'argent de la S.C.S.N.

27/08/1928

Sauvetage de 6 hommes des quatre canots "Héros de l'Yser", patron Pierre Morvan du Guilvinec, de "l'Atalante", du "Petit Gontran" et du "Clémenceau", barque partie à la dérive avec le fils du patron, seul à bord.

Médaille d'or de la S.C.S.N

24/01/1929

Pierre plonge une nuit dans l'eau glacée du vivier de Saint-Nicolas pour sauver Henriette Sellier, âgée de trois ou quatre ans, fille du gardien du vider.

Médaille de bronze de la S.C.S.N. Médaille de sauvetage en argent de 2ème classe de la Marine Marchande. Prix de la Fondation Carnegie une plaquette de bronze.

20/01/1932

Il porte secours à un bateau en grosses difficultés et sauve quatre hommes de l'équipage.

Médaille d'argent de la S.C.S.N.

20/09f1933

Echouage du thonier "L'Incer" sur "Men ar C'hi", sauvetage de sept naufragés. Médaille d'argent de 1ère classe de la Marine Marchande.

Médaille de vermeil de la S.C.S.N.

06/10/34

Avec son beau-frère Louis le Rhun, il se porte au secours d'un thonier en perdition, recueille d'abord trois hommes à la dérive dans un canot et à l'aide d'un filin établit un va-et-vient entre le thonier et son canot, ce qui lui permet de sauver le reste de l'équipage.

Médaille de sauvetage de la Marine Marchande. Médaille de sauvetage de la S.C.S.N. Plaquette d'argent de la Fondation Carnegie pour ces deux derniers sauvetages.

Louis Le Rhun reçoit une médaille et une plaquette d'argent. Prix Henri Dunand de Blois de 1000 F. Montre en or de la S.C.S.N. remise par le Président de la République, Albert Le Brun. Au revers de la montre était gravé : "A Bodéré Pierre, patron du canot de sauvetage des Glénans (sic)".

Décembre 1942

le thonier "L'Etelloise" s'échoue au Drennec. La mer était plus haute que pendant les plus fortes marées d'équinoxe et se brisait sur les Pierres Noires. Seul le patron sera sauvé. L'un des disparus subissait son troisième et ultime naufrage.

1947

La brume fait s'échouer sur les Pierres Noires, le sardinier "Marie-Thérèse" appartenant à Pierre Berrou du Guilvinec. Venant de Quiberon, il navigue en compagnie d'un autre sardinier du Guilvinec. A son bord se trouve une jeune femme se rendant au Guilvinec pour recueillir les documents administratifs nécessaires à son mariage. L'embarquement de passagers, les déménagements par bateau de pêche sont une pratique courante entre Le Guilvinec et Quiberon ou Le Croisic. Pierre et son frère Achille se porteront à leur secours. Les tentatives de déséchouage du "Marie Thérèse" par de nombreux navires resteront vaines.

1952

Le chalutier "L'Espérance" de Concarneau, patron Garrec dit Tonton Jos se trouve en difficulté. Le chalutier "La Patience" de Concarneau, patron Bourhis tente en vain de le déséchouer. Pierre accompagné de son fils Pierrot établit les aussières d'amarrage. Au cours de la maneuvre, un filin frappe Jos. Projeté violemment, il s'empale sur le bras de poupe qui lui transperce la cuisse. Malgré sa douleur il persiste à diriger les manœuvres. On le transporte à Concarneau. Au premier "coup de tabac", "l'Espérance" est désagrégé.

Autres sauvetages

D'autres sauvetages n'ont pas été homologués.

En 1948, il est nommé Chevalier du Mérite Maritime.

En 1934, proposé pour la Légion d'honneur, il est jugé trop jeune... Il n'en garde aucune amertume et continue ses sauvetages, se dispensant dès lors d'adresser les rapports à l'Inscription Maritime de Concarneau.

Cette décoration pour un homme qui a maintes fois risqué sa vie pour celle des autres était méritée à juste titre, mais la gratitude qu'il lisait dans les yeux de ceux qu'il arrachait à la mort n'a-t-elle pas été sa plus belle récompense ?

[ Fouesnant - Glénan - Agenda ]
[
Léost Informatique ]
[
Sommaire - Aide ]
[ Page d'accueil avec cadre - sans cadre]

© LÉOST Informatique


Pour plus d'infos sur :